#avionsenlair pour promouvoir l'aérien et dénoncer l'aéro-bashing

Et si on arrêtait l’hypocrisie?

Et si on arrêtait l’hypocrisie?

By on Fév 28, 2022

1+

“Une entreprise qui réussit s’appuie sur une logistique sans faille”. Cette belle accroche est celle que l’on peut lire sur le site de l’entreprise GEODIS et manifestement, cette logistique ne fait pas l’impasse sur le transport aérien ce qui, de notre point de vue est une excellente chose.

La seule ombre au tableau de ce bel avion qu’on nous présente au décollage sur la page d’accueil, c’est qu’il détonne un peu dans le paysage très anti-aérien de l’univers SNCF, celui là même que souhaite mettre en avant son pdg, monsieur Farandou qui fait alors preuve non seulement d’une grande hypocrisie mais aussi d’un manque de reconnaissance flagrant.

La SNCF dans le vert… en partie grâce à l’avion

Voilà en effet, une information n’a pas fait la une des médias mainstream mais qui mérite que l’on s’y arrête quelques instants. La SNCF à publié ses résultats financiers le 24 février et renoue avec le vert. Jusque-là rien de bien remarquable sauf que quand on regarde dans le détail, on s’aperçoit que c’est grâce à sa filiale Geodis qui fait du transport routier, maritime et … aérien !

Geodis est un holding qui regroupe des entreprises de logistique messagerie transport présent dans 168 pays, employant 41800 personnes. il est détenu à 98,4% par SNCF participations

Le florilège Farandou contre l’aérien

Pour remettre les choses dans le contexte il faut se rappeler les sorties récentes du PDG de la SNCF, Jean-Pierre Farandou, sur le transport aérien. Il a d’abord dit sur une chaîne info pendant la crise du Covid “qu’il était plus sûr de voyager en train qu’en avion car dans le train, l’air était recyclé avec de l’air extérieur“. C’est bien évidemment le cas dans les avions aussi, et d’ailleurs bien plus efficacement que dans les trains. Il a ensuite affirmé que “ça n’était pas le transport ferroviaire qui était trop cher mais le transport aérien qui ne l’était pas assez“. Quand on sait que le SNCF engloutit 17 milliards d’euros d’argent public tout les ans, on voit que la sortie ne manque pas de culot ! Elle a d’ailleurs valu a M.Farandou de se faire rappeler à l’ordre par le ministre des Transports.

La SNCF vante aussi régulièrement dans ses publicités la douceur du transport ferroviaire et ses bienfaits écologiques à l’aide de comparatifs train/voiture/avion outrageusement bidonnés. On ne peut que donc savourer l’ironie de la voir gagner de l’argent grâce aux moyens de transport qu’elle passe son temps à dénigrer publiquement. Allez, sans rancune M.Farandou !

Envie de partager cet article?

Post a Reply

468 ad

Vous aussi participez à la défense de l'aérien en diffusant nos articles

RSS
EMAIL
LINKEDIN
Share