#avionsenlair pour promouvoir l'aérien et dénoncer l'aéro-bashing

La goutte qui fait déborder le vase

La goutte qui fait déborder le vase

By on Nov 19, 2020

0

C’est l’infox de trop, le pour cent qui dans présentation doit nous faire collectivement réagir. Le très sérieux journal économique Les Echos nous sert aujourd’hui un modèle du genre dans l’art de descendre gentiment le transport aérien. On pourrait au bénéfice du doute, laisser passer la maladresse cependant, compte tenu du contexte, il faudrait être bien naïf pour croire que ce titre en soit totalement une. A moins que la maladresse ne soit devenue une ligne éditoriale dans notre presse nationale tant la manière de présenter l’aérien sous un mauvais jour est devenue une habitude.

Aérien: 1% de la population cause la moitié des émissions mondiales de Co2

Voilà ce qui fâche ou pour être plus juste ce qui nous fâche. Car le grand public lui, lira cela sans sourciller et gardera bien en tête ces chiffres qu’on lui martèle.

Seule une lecture complète et attentive permet dans cet article de rétablir les choses. On peut toutefois douter de la volonté des Echos de captiver ses lecteurs jusqu’aux derniers mots au point d’y déliver la donnée essentielle permettant de démêler l’affaire. Chacun sait ce qu’il est est des lectures d’article en ligne. Le titre tient souvent lieu de résumé… Celui qui s’arrêtera au titre ou ne lira que les premières lignes en aura pour son argent et repartira à coup sûr un peu plus convaincu des méfaits du transport aérien. Il aura sans doute aussi découvert, comble de l’horreur climatique, qu’il existe aussi des “super-émetteurs”.

Que peut on reprocher à l’article puisque c’est là qu’on veut en venir? Tourné de la sorte, le titre induit en erreur. En effet si 1% des passagers contribuent (accordons le crédit à ce chiffre) à 50% des émissions mondiales de Co2 , il aurait sans doute été plus honnête de préciser “de l’aérien” dont on ne trouve de surcroit le chiffre qu’en toute fin d’article. Difficile donc donc pour le néophyte de faire d’emblée le rapprochement de ces 2,8% (sur ce coup là c’est honnête) sur lesquels doivent s’appliquer les 50%. Soit 1,4%.

1% de la population cause 1,4% de la pollution mondiale en raison de ses déplacements aériens

Version CPA

Lassé par ces attaques en creux, le Collectif de Protection de L’Aérien a décidé de réagir. Nous avons contacté l’auteur de cet article pour lui demander des explications. Nous avons aussi décidé de créer un badge pour dénoncer les publications qui ne nous sembleront pas cocher tous les critères d’ une information honnête.

Ne laissons plus laisser salir notre secteur d’activité ni répandre des information erronées ou biaisées à son sujet. A partir de maintenant, nous le ferons savoir.

https://www.lesechos.fr/industrie-services/tourisme-transport/aerien-1-de-la-population-mondiale-cause-la-moitie-des-emissions-de-co2-1266064?xtor=CS1-25&fbclid=IwAR3KRJv5154dNtflJfyBVV1V-6JxRmxFaH922ZiVoUUg5m0-Q-0JpjObLSo

Envie de partager cet article?

Post a Reply

468 ad

Vous aussi participez à la défense de l'aérien en diffusant nos articles

RSS
EMAIL
LINKEDIN
Share