#avionsenlair

Nos actions

Le Collectif de Protection de l’Aérien est là pour agir face aux attaques qui visent l’ensemble du secteur de l’aérien. En 15 jours nous  sommes parvenus à rassembler plus de 4200 membres impliqués  et ce chiffre ne cesse de grossir chaque jour.

Nous comptons clairement sur cette force naissante  pour infléchir les décisions qui pourraient dans un avenir proche, s’imposer à nous. Il faut aller vite car les premières mesures pourraient nous impacter rapidement. Nombre d’entre elles sont inscrites à l’étude du projet de loi de finance 2021 dont les premières discussions débutent au Parlement le 12 Octobre… pour un vote mi-Décembre. C’est pour le moins ce qu’on appelle avoir le couteau sous la gorge.

Concrètement, nous avons formé un premier groupe de travail chargé de   structurer CPA. En liaison permanente nous travaillons d’arrache-pied pour prendre les contacts nécessaires, évaluer les besoins, mettre en place les éléments de communication externes. Parallèlement nous priorisons nos axes d’actions. Les problématiques auxquelles nous devront faire face sont nombreuses et si l’aérien est multiple, du vol commercial au vol de loisirs, nous ne devons abandonner personne.

Aussi, nous continuons actuellement d’accepter les nombreuses demandes d’accès au groupe sur Facebook, à répondre et à animer celui-ci où les idées et les soutiens arrivent en masse. C’est un lieu “bouillonnant” mais utile.

Ce site internet a une vocation plus institutionnelle. Vous y retrouverez les grandes lignes  et le détail de nos actions. Des informations vérifiées et officielles y seront publiées .

Les premiers rendez vous sont pris avec un large panel d’acteurs de l’aérien  pour coordonner nos actions avec d’autres initiatives. Tous les appuis seront les bienvenus, y compris financiers. Nous avons un vrai combat à mener et il se gagnera avec l’aide de toutes les bonnes volontés et dans un seul but commun:  conduire notre aviation dans son ensemble et sans privilège de “chapelle” sur le chemin de la pérennité et du progrès.

C‘est en toute conscience et en pleine responsabilité que nous défendons le projet non pas de l’Ecologie en soit mais l’ adaptation de notre activité et de notre société pour tendre vers une vertu écologique.  En cela, voyons en l’écologie une fin et non un moyen. C’est pour cela que vous souhaitons que notre aviation, jeune d’une centaine d’année seulement, puisse avoir le temps de s’adapter. Et pour lui laisser cette chance: elle doit vivre.

RSS
EMAIL
LINKEDIN
Share